galerie en ligne : Lumière et lumières en Baie de Somme (première partie)

La création artistique est intimement liée à la lumière, la composition musicale, elle-même, y puise une inspiration nécessaire.

En ce début de mois de juillet 2017, l’équipe de votre galerie en ligne partait poser ses chevalets en Baie de Somme (Picardie). L’été redevient propice à quitter nos ateliers pour peindre et dessiner en plein air, il est plus que temps de retourner flâner dans la nature, retrouver la base même de notre métier et observer la lumière du matin, celle de midi, et enfin celle du soir, la lumière raconte l’histoire de l’univers qui nous entoure, loin de nos lampes. La lumière est le langage du monde depuis la nuit des temps (sans jeu de mots). Pourtant, on ne s’en aperçoit pas complètement quand on utilise la lampe de l’atelier. Le spectre des longueurs d’onde lumineuses nous apparaît  infiniment plus grand dehors que ce nous en percevons dans notre atelier.

La lumière révèle la forme.
La forme révèle la lumière.
Que cherchent réellement le peintre et le dessinateur sur la Côte d’Opale ?
Que regarde-t-il ?
Est-ce la forme ?
Est-ce un jeu d’ombres qui se développent sur le paysage au dehors ?

Philippe enseignait une technique à ses étudiants (dont je faisais partie en 2005) :

Il se plaçait de profil devant la fenêtre sur le fond sombre d’une pièce. Il secouait un chiffon devant (nous l’avions utilisé pour nettoyer nos chevalets, nos craies et nos fusains. Il s’écartait et laissait la lumière du jour révéler la poussière en suspension dans l’air. Il se replaçait devant la fenêtre, devant cette lumière du jour  
et la poussière en suspension dans l’air disparaissait à notre vue.  Elle devenait invisible.
Philippe nous apprenait que la poussière du chiffon comme la lumière sont en soi invisibles. C’est leur rencontre qui nous les fait voir. C’est l’obstacle de la forme – y compris celle minuscule de la poussière – heurtée par la lumière qui réalise le visible.

Il en était de même en Baie de Somme avec les gouttelettes d’eau et le vent quand nous peignions les falaises d’Ault Onival et les maisons de Saint Valery sur Somme….

Mit freundlichen Grüßen (Bis bald Tschüss….!) / Best regards.
Artemis Irenäus Von Baste 

 

Visitez les pages de nos autres artistes :

Vendez vos oeuvres ! 

 

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste

Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.
Formulaire de contact.
Contactez-nous aussi via notre page Facebook

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.
Kontaktformular
Kontaktieren Sie uns auf Facebook ! (Französische Sprache)

Galerie en ligne art contemporain les Koronin.

Rejoignez-nous sur Facebooktweet les koronin

logo-over-blog

Ce article est également disponible en Wir sind Kunstmaler und Bildhauer und bieten Ihren unsere Galerie, zum Ein – und Verkauf und als Tuffpunkt, an Unterschiedlich zum traditionellen Konzept einer online Galerie, zeigen wir Ihnen unsere Werke direkt aus unseren Ateliers. Unsere online Galerie bietet jedem Künstler seine Seite, welche regelmäßig mit allen unseren Erfahrungen auf dem letzten Stand gebracht wird und Ihren die präzise Plattform öffnet, um uns kennenzulernen und unsere künstlerische Arbeit zu schätzen. Ich wünsche Ihren viel Freunde bei der Durchsicht unserer Seiten. et us.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Galerie en ligne Art contemporain les Koronin. Artémis Irenäus von Baste & Philippe Morin. Du lundi au vendredi, de 9h à 18h. Toutes les images incluses dans ce site sont protégées par la propriété intellectuelle, article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle (CPI).

de_DEfr_FRfr_FRus
Galerie en ligne Les Koronin