Galerie internet : l’Art de créer par Artémis Irenäus.

 

Extrait des commentaires dans l’article « Débat sur l’Art », par Artémis Irenäus von Baste. Ce propos m’apparaît suffisamment sincère & révélateur  de la façon dont un(e) artiste pense.

Titre : « Portrait violet » Date d’exécution : 2014. Matières : acrylique délavée sur papier 120 grms. Format vertical : hauteur = 59cm / largeur = 42cm. Prix de vente : 200 euros (211.50 CHF) + frais de port.Le débat sur la création s’enrichie, je vous en remercie. Mais j’aimerais intervenir puisque je participe à ce site comme exposante et gestionnaire.
Comment je créé ?
C’est facile vous voulez. Je regarde mes jours et je fais leur addition. Je vous explique le sens de ma vie quand je créé. Je pense que je suis constituée de quelque chose qui adhère à moi comme une largeur puis une rondeur et une profondeur.  Vous ne voyez pas ce que je ressens. Je dois vous expliquer ce ressenti. Non… vous l’exprimer.

Je déteste la littérature qui fait des phrases qu’on pose sur le sol et qui marchent d’un pas sûr. Ou ces dessins qu’on place sur une feuille de papier beau pour qu’ils paraissent plus beaux encore; un papier d’agenda me suffit. C’est une surface à couvrir qui me permet de m’exprimer.
J’y fais un trait qui est ma marque et que nous pouvons partager.

Mes mots sont mes pensées: ils traînent comme ceux des amants qu’une frontière sépare, qu’on humilie ou qui triomphent pareils aux bruits traînants de leur pas sur un pavé qui garde la marque de leur passage.

J’écris, je peins, je danse comme une maladie me prive de ma verticalité et m’ouvre la perspective des nuages changeants toujours. Ces nuages marchent en bandes, son déchirés ou blottis les uns contre les autres. C’est leur confusion, leur hauteur ; ils se moquent d’être sulfureux ou sinistres. Brisés ou perdus. Ou oubliés dans le fossé près d’un étang de montagne…. Je tourne mes dessins, mes danses et mes phrases comme on tourne un livre d’images. Comme on dit:«là c’est Artémis Irenäus en vache, ici c’est Artémis en rampons ou en flocon de neige….» et mes amis ajoutent un commentaire:«là elle voyait briller quelque chose et ce n’était pas la poignée de sa commode mais l’appel de sa lune et des flèches de sensations couraient le long de son échine alors qu’elle écartait ses bras pour répondre à l’astre de la nuit….».

Il y a la loi de l’écriture. De la création.  J’ai mes lois personnelles vous voulez. J’écris, je danse ou je peins pour décrire ces ennemis qui sont là toujours. Ces présences  qui luttent contre la liberté d’être moi-même que je nourris depuis mon année la quinzième sur ce banc d’Estavayer Le Lac…. C’est sur ce banc qu’une phrase me venait. Parce qu’une trouée se créait dans mon esprit et que je voyais l’univers pour la fois la première….

Artémis Irenäus »

Philippe
Cet article est intégré dans le thème galerie art créée par des artistes
_________________________

Visitez les pages de nos autres artistes :

Vendez vos oeuvres ! 

_________________________

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste

Les Koronin, galerie Internet art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.
Formulaire de contact.
Contactez-nous aussi via notre page Facebook

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.
Kontaktformular
Kontaktieren Sie uns auf Facebook ! (Französische Sprache)

Galerie Internet art contemporain les Koronin.

This page is included in the theme “gallery entirely created and managed by artists”
Dieser Artikel ist in dem Thema Online Contemporary Art Gallery enthalten: Kunstgalerie von Künstlern erstellt
Rejoignez-nous sur Facebooktweet les koroninlogo-over-blog