galerie en ligne en art contemporain : galerie d’Art et galeriste

C’est un sujet hautement polémique que votre galerie en ligne ouvre en cette période de révolte sociale où la galerie d’Art est souvent affublée de l’image d’un lieu qui serait réservé à une élite intellectuelle. Mais la Galerie en ligne Les Koronin a l’habitude d’ouvrir ce genre de sujet, notamment quand il s’agit de parler du métier d’artiste et de la façon de l’exposer au public.

Commençons par donner raison à  l’Académie des Beaux-arts qui, dans sa lettre de l’hiver 2017-2018, écrivait déjà combien la galerie d’Art, la galerie en ligne, constituent une réalité sociale née de l’envie, du désir d’exposer le travail d’artistes pour beaucoup peu mis en avant dans les Salons historiques.
« Dans la notion d’art, il y a la notion de partage. L’œuvre d’art a besoin d’être partagée au même titre qu’un livre ou qu’une œuvre musicale. D’une certaine manière, c’est un message que nous adresse l’artiste du plus profond de son être. Dans la démarche du partage, le marchand d’art, la galerie et plus récemment les foires d’art contemporain ont un rôle déterminant : toucher les amateurs et le plus grand nombre. »

Ceci dit, pour faire un très court résumé de l’histoire de la galerie d’Art, celle-ci connaît son essor au 19ème siècle, quand elle commence à s’imposer comme une alternative aux sanctions du jury des Salons qui prive de visibilité de nombreux artistes dont c’est l’unique moyen pour faire connaître leur œuvre, alors que régressent les commandes d’un mécénat princier et religieux. La relève des commandes va être assurée par la grande bourgeoisie, et principalement aujourd’hui par les entreprises, le secteur privé.

La galerie d’art en ligne prend le partage des oeuvres d’Art comme fil conducteur de ses fonctions et attributions. Nous sommes passés de l’époque des galeries dont il faut pousser la porte des beaux quartiers des grandes villes à des vitrines attractives, en phase avec les nouvelles technologies en matière de communication. Cela nous renvoie à la double question : Qu’est-ce que la galerie ? Qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?

A suivre…

Mit freundlichen Grüßen (Bis bald Tschüss….!) / Best regards / Cordialement / Искренне ваш….
Artemis Irenäus  / Natascha 
Cet article est intégré dans le thème galerie art créée par des artistes


Visitez les pages de nos autres artistes : site français


Vendez vos oeuvres !

 

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste

Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris / Chur
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.
Formulaire de contact.
Contactez-nous aussi via notre page Facebook 

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Chur
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.
Kontaktformular
Kontaktieren Sie uns auf Facebook ! (Französische Sprache)

Galerie en ligne art contemporain les Koronin.

Rejoignez-nous sur Facebooktweet les koroninlogo-over-blog

 

 


 

6 réponses à galerie en ligne en art contemporain : galerie d’Art et galeriste

  • Bonjour,
    J’ai remarqué que sur votre site, via le blog ou les actualités, en tant qu’artiste j’aurais la possibilité de me faire connaitre, de parler de moi et faire découvrir mon travail.
    Si j’ai bien compris je pourrais, raisonnablement, vous demander d’apporter des modifications sur ma vocation, faire apparaître mes actualités, expositions, conférences. etc. Est-t-il également possible d’insérer des activités artistiques connexes telles que reportages ou commentaires sur les expositions que j’aurai visitées ?
    Cela devient très intéressant car cela va dans le sens de la communication sur mon travail et c’est biens. Et je vous en remercie.

    • Différemment d’autres galeries en ligne & galeries web qui vous facturent chaque service, la galerie en ligne Les Koronin (Die Koronen) vous propose un abonnement annuel où l’offre des services n’est pas établie par un commerçant.
      Au sein de notre galerie en ligne, vous contractez un abonnement en fonction de la parution dans nos divers sites en langues française, allemande, anglaise, russe & portugaise.
      & ensuite, quelque soit cet abonnement, plus vous nous confiez de vos actualités, plus nous pouvons faire évoluer votre page avec de nouvelles œuvres d’Art, plus nous pouvons écrire sur votre Art par les infos & les anecdotes que vous nous apportez, plus vous nous communiquez d’articles de votre cru selon votre vision de l’Art, & plus conséquemment vous serez visible dans Google & les divers moteurs de recherches.

      Cordialement,
      Philippe

  • Bonjour, L’art n’est-il pas récupéré par des instances officielles ou capitalistiques, qui gèrent un petit nombre d’élus au détriment du plus grand nombre. Je pense en particulier au travail mené par des associations culturelles telles que les « indépendants » « les artistes français » qui tentent de présenter le travail d’artistes d’excellente ou bonne qualité sans aide et avec peu de débouchés.
    Que peut l’artiste pour se faire reconnaître et, accessoirement, recevoir un bénéfice de son travail ?

    • Bonsoir,

      Epineux sujet que celui que vous proposez.
      Il existe maints salons, maintes foires & maintes associations dont beaucoup se différencient de l’Art dit « officiel », lesquels essaient de montrer au grand public cet art plastique qui provient de tout le monde.
      Cet art, c’est celui qui vient du temps de loisir du cheminot, de l’agent de sécurité, du retraité ou de l’avocat, du médecin ou de l’infirmière, qu’ils (elles) soient européens, africains… c’est un art intime.
      Le véritable Art.
      Hélas, trois fois hélas, la majeure partie de ces salons sont devenus de vraies entreprises dont la principale activité réside dans la location d’emplacements, de stands pour artistes. Les prix explosent à un tel niveau qu’il devient difficile pour beaucoup d’artistes de payer la location d’un seul panneau (l’exposant est régulièrement obligé de le partager avec un autre), ou d’une petite surface au sol.
      La naissance de la galerie en ligne Les Koronin (Die Koronen) résulte de ce constat.
      Contrairement à devoir nous acquitter de 400 euros de location de panneaux pour quelques jours, dans un salon dont l’entrée est payante & dont la durée n’est qu’éphémère sur quelques jours, la galerie en ligne, la web galerie Les Koronin offre une visibilité mondiale, 24h sur 24, sur toute l’année.

      Philippe

  • Bonjour, L’on remarque de plus en plus la différence, même dans le domaine artistique, entre les sites développés par des « commerçants » et la mise en ligne par des artistes, déjà par le fait que les premiers sont souvent dans les premières pages des recherches..
    À mon avis cette différence, déjà dans la mise en page, se retrouve dans le fait que les sites « commerciaux » sont développés par des informaticiens, cela se sent de prime abord, ils sont mieux référencés par google et consort. Cela devient de plus en plus vrai car ces sites sont développés avec de multiples artéfacts informatiques, tels SEO et plugins divers, qui servent de base au référencement, techniques que les artistes maitrisent mal.
    Comment peut-on lutter et mettre en valeur l’artiste et non son référencement ?

    • Bonsoir, Cécile (Caldeo).
      Artémis Irenäus & moi mettons quelque temps pour répondre à vos commentaires car, en ce moment, nous voyageons du côté de la Bavière (Wasserburg Am Bodensee, sur le lac de Constance). Croquis & peintures sont de mise, nous ne profitons pleinement.
      C’est d’ailleurs ici l’introduction à ma réponse au sujet que vous proposez, à savoir que les sites gérés par des professionnels de l’informatique, s’ils ont en effet bien plus de qualités en matière de pure programmation, reflètent évidemment moins l’Art qu’ils prétendent mettre en valeur. La Galerie en ligne a toujours considéré qu’un site d’exposition n’échappe pas aux «règles» d’une exposition, à savoir que l’espace d’exposition doit posséder une corrélation avec ce qui est exposé.
      Comme je l’ai déjà souvent écris, la galerie en ligne les Koronin (Die Koronen) est une galerie essentiellement créée par des plasticiens (Artémis Irenäus, Isabelle Morin & moi-même), nous connaissons donc bien mieux l’Art que des informaticiens dont le travail est vous mettre des rayonnages ou des cimaises à disposition, & bien souvent, le service plus ou moins payant s’en arrête là.
      Voyez-vous de nombreuses galeries en ligne, des web galeries qui écrivent gracieusement sur les actualités de leurs artistes exposants ?
      Oui, il en existe, si vous payez chaque fois le service.
      Notre différence est là.
      Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USfr_FRpt_PTru_RU
Galerie en ligne Les Koronin