Cette semaine, notre artiste plasticien Philippe Moulin nous gratifiait d’un concept inédit pour la galerie en ligne franco-suisse, une exclusivité qu’Artémis Irenäus recevait: «La danse macabre du Covid», oeuvre d’actualité s’il en est après les décisions du président Emmanuel Macron.
L’oeuvre de Philippe Moulin est une superposition acrylique grand format et sculpture.

Nos remerciements, Philippe!!

A propos de Philippe Moulin

Extrait de la page de Philippe dans la galerie en ligne franco suisse :
 Aujourd’hui Philippe Moulin revendique sa peinture comme de” l’abstraction figurative”. En effet, l’artiste ,qui se voit davantage artisan de l’imaginaire , que peintre , assemble formes et couleurs dans des diagonales et stripping d’où s’échappent
souvent des visages improbables et qui interpellent le public, lequel se sent a son tour observé par l’oeuvre .

Pour Philippe Moulin l’art se partage et provoque un échange. Ses tableaux déclenchent lors des expositions bien souvent des débats entre le public, et cela, il adore . Mais il n’a pas vocation à expliquer une démarche quelconque, c’est toujours le regard du public qui fait le chemin vers l’oeuvre ,avec sa propre sensibilité. Mais attention il faut ne pas trop  intellectualiser son travail .

Philippe pense qu’il faut apprécier simplement cet échange, par l’originalité et la couleur dégagés par sa peinture.
A chacune et chacun de faire cette rencontre .
Je peins depuis une vingtaine d’années.
Autodidacte ma peinture est  de l’abstraction figurative. J’aime partager les impressions du public.
Ainsi actuellement les expositions en live me manquent cruellement.
Du mouvement de la couleur et des personnages qui apparaissent, c’est ma patte ma signature !
Mon plus beau compliment reçu par une critique d’art Américaine à Winewood, MIAMI
“Il y a du Jackson Pollock dans vos toiles.”

Galerie en ligne franco suisse, les oeuvres de Philippe Moulin