Venez avec Artémis Irenäus visiter l’expo Berthe Morisot à Elizabeth Peyton

Jusqu’au 02. janvier 2022 / Riehen, Suisse Galerie en ligne franco suisse les Koronin

Comme à son habitude, l’équipe de la galerie en ligne vous invite à venir visiter avec elle les expositions de divers musées français, suisses. Elle met ses connaissances d’artistes professionnels(elles) à votre disposition pour parler Art pictural, sculpture, art conceptuel… La galerie en ligne ne perçoit aucun frais de participation pour ces visites. L’entrée au musée (lorsque l’accès en est payant), le transport (routier ou ferroviaire) et le séjour éventuel (hôtels, chambres d’hôtes, restauration…) sont à la charge de chacun auprès des organismes concernés.

L’exposition d’automne de la Fondation Beyeler se concentre sur neuf femmes artistes qui ont toutes en commun le portrait et l’autoportrait. Ils représentent tous des positions exceptionnelles et distinguées dans l’histoire du modernisme de 1870 à nos jours.

La Française Berthe Morisot et l’Américaine Mary Cassatt, toutes deux actives dans les années 1870 et 1880 à Paris, métropole de l’art contemporain à l’époque; l’Allemande Paula Modersohn-Becker vers 1900 à 1907 entre la province nord-allemande de Worpswede et la ville cosmopolite de Paris ; l’Allemande Lotte Laserstein vers 1925 à 1933 dans la métropole de Berlin pendant la République de Weimar ; la Mexicaine Frida Kahlo de la fin des années 1920 à environ 1950 à Mexico ; l’Américaine Alice Neel de la fin des années 1920 au début des années 1980, d’abord à Cuba, puis à Manhattan, de Greenwich Village à Spanish Harlem jusqu’à l’Upper West Side; Marlene Dumas, a grandi en Afrique du Sud à l’apogée de l’apartheid, à Amsterdam depuis 1976 ; à la fois l’Américaine Cindy Sherman à New York, foyer occidental de l’art contemporain façonné par une nouvelle génération ; et enfin l’Américaine Elizabeth Peyton depuis les années 1990, entre New York et l’Europe de l’Ouest.

L’exposition se concentre sur le regard particulier que les artistes portent sur leur propre environnement, qui s’exprime dans les portraits et les autoportraits. Le synopsis montre comment le regard des artistes sur leurs homologues a évolué entre 1870 et aujourd’hui.

Comme à son habitude, l’équipe de la galerie en ligne vous invite à venir visiter avec elle les expositions de divers musées français, suisses.

Informations sur l’exposition : 

Fondation Beyeler
Baselstrasse 101
4125 Riehen
061 645 97 00

Me 10:00 – 20:00
Di, Lu, Ma, Je, Ve, Sa 10:00 – 18:00

Prendre un RDV avec Artémis Irenäus et visitez avec elle l’exposition.

Regardez les deux vidéos éditées par la Fondation : la première en français, la seconde en allemand.

2 Commentaires

  1. Y. ZU

    Bonjour,
    Je ne pourrai me déplacer voir cette exposition, aussi serait’il possible d’avoir un lien soit direct, soit via votre blog pour en avoir des vues, images, une vidéo et peut-être une visite virtuelle. Je vous remercie de toutes vos informations sur l’ART. Bonne continuation. Y. Zu

    Réponse
    • Philippe Morin

      Bonjour Y. Zu
      Il est possible de vous adresser un lien vers l’exposition, cliquez sur cette phrase.
      Par contre, une visite virtuelle organisée de notre part demanderait l’accord préalable du commissaire d’expositions, du musée, & le temps de programmer (créer) la structure infographique adéquate.
      Pour votre agrément, Natascha ajoute deux vidéos Youtube de la Fondation à notre article, la 1ère en français, la 2ème en allemand.
      Bien cordialement,
      Philippe

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *