François Boulay

Il existe dans mes activités de peintre et de romancier des chemins communs non prémédités. Des particularités créatrices que j’ai personnellement du mal à mettre au jour. En premier lieu parce que je ne tiens pas à me comporter en analyste, en pédagogue, voire en avocat de mes productions. Mais surtout parce que je fais toute confiance au témoin dont la propre lecture, quelle qu’elle soit, est essentielle.

La peinture et l’écriture dans mon activité ? Soeurs de lait, cousines germaines, amies de toujours ?  Pas vraiment. Entre la plume et la palette une proximité tellement ambiguë ! 

 Ces deux turbulentes agitatrices passent leur temps à se chamailler, se piquer sans cesse des idées, se tendre des pièges.

 Et surtout se disputer la place.

François Boulay. Lyon. Octobre 2020 

Galerie en ligne, les oeuvres de François Boulay

Vous souhaitez acquérir une œuvre de François Boulay ? Ou prendre contact avec notre artiste ?
Ecrivez-nous (à Artémis Irenäus), nous vous mettrons en relation avec lui.

A propros de François Boulay

François Boulay est ancien chirurgien-dentiste, artiste peintre, auteur de pièces de théâtre et de romans.

Il publiait: “Un Automne ordinaire”, aux éditions Michel Chomarat ; “Paradise”, aux éditions La Fosse aux Ours ; “Les Morceaux”, aux éditions Télémaque. Mais aussi :

  • Un automne ordinaire, Lyon, Éditions Michel Chomarat
  • La Lectrice, Lyon, Éditions Michel Chomarat,
  • Paradise, Lyon, éd. La Fosse aux Ours,
  • Traces, Paris, Le Serpent à plumes, coll. Serpent noir, réédition, Paris, Éditions Télémaque, coll. Entailles, Prix Quais du polar2007
  • Les Morceaux, Paris, Édition Télémaque, coll. Entailles
  • Racine, racines, Paris, Édition Télémaque
  • Suite rouge, Paris, éditions Télémaque, coll. Entailles
  • Cette nuit…, Paris, éditions Télémaque, coll. EntaillesIl recevait le prix Quais du Polar 2007 pour “Traces”.
    Il vit et écrit entre Lyon et la Provence.
    Et il est un ami d’Artémis Irenäus.